EDITO - Rentrée 2021 : le temps de l’optimisme

Après cette période extrêmement difficile que nous venons de traverser, après cette crise sans précédent qui a touché le secteur aéronautique au niveau mondial, après l’urgence d’une nécessaire mobilisation pour faire face aux situations les plus difficiles, est venu le temps de l’optimisme.

Il ne s’agit pas là d’un optimisme aveugle : nous sommes pleinement conscients de la profondeur de cette crise et de son effet durable sur notre secteur. Il s’agit plutôt d’un optimisme né, d’une part, de cette extraordinaire capacité que nous avons eu avec l’ensemble de nos mécènes et partenaires à nous rassembler dans les pires moments et nous montrer solidaires face à l’adversité, et d’autre part de la capacité du secteur à se réinventer sans cesse, à s’adapter et à opérer les nécessaires changements que lui impose son époque. Cette solidarité, cette résilience et cette capacité d’innovation ne cessent de m’impressionner.

C’est pour cela que, malgré une année particulièrement difficile, c’est avec enthousiasme que nous mettons plus que jamais toute notre énergie pour soutenir notre école alors qu’elle doit relever de passionnants défis, jouant pleinement son rôle d’acteur de premier plan pour la reconstruction du transport aérien. Nous l’accompagnerons par notre capacité à développer de nouveaux projets et à soutenir l’innovation en matière de recherche et d’enseignement, en France comme à l’international, sur la voie de la transition écologique du transport aérien.

Cet engagement pour la transition écologique n’est pas nouveau pour l’ENAC, qui a lancé son axe de recherche transverse « développement durable » dès 2013.C’est sur la base de cette solide expertise que le Fonds de dotation travaille, avec la Direction des Etudes et de la Recherche, à la création d’une Chaire d’enseignement et de recherche inédite, dédiée à la transition écologique du transport aérien et s’appuyant sur les capacités de formation et de recherche de l’ENAC : la Chaire NovAéro.

Cette chaire aura pour vocation de développer les compétences et les connaissances permettant aux nouvelles générations de professionnels de l’aéronautique de mettre en œuvre la transition écologique du transport aérien, condition essentielle pour relever les défis qui attendent le secteur.

Ce projet ambitieux illustre bien la vocation du fonds de dotation et sa capacité à proposer, au travers du mécénat, des projets en cohérence avec les orientations stratégiques de l’école et des financements originaux. Il ne manquera pas, j’en suis certain, de convaincre nos partenaires industriels.

Mais ces projets structurants ne doivent pas nous faire oublier les situations d’urgence auxquelles continuent à être confrontés nos élèves. En 2020, la capacité de mobilisation de nos diplômés a été d’une envergure inédite. Elle a permis à 16 élèves en situation critique de bénéficier du Fonds d’aide d’urgence COVID-19, pour un montant total de près de 24 000€. Nous ne remercierons jamais assez nos donateurs pour leur geste, qui a changé la vie de ces élèves. Même si, je l’espère, nous entrevoyons la fin de la crise sanitaire, ses effets sont plus que jamais présents. C’est pourquoi nous restons pleinement mobilisés aux côtés des services sociaux de l’école afin de lancer de nouvelles actions dès la rentrée, dont nous ne manquerons bien sûr pas de vous tenir informés.

D’ici là je vous souhaite à toutes et à tous une excellente rentrée.

Éric François, IENAC 80

Président du Fonds de dotation ENAC