Mardi 30 mars 2021, le Président d'ENVOL, la Junior Entreprise de l'ENAC, a signé une convention de mécénat pour l'attribution d'une bourse internationale en 2021 et en 2022.

Le programme des bourses internationales permet de faciliter la mobilité internationale d'élèves ingénieurs aux ressources modestes. Ce dernier ne peut exister que grâce à la générosité des mécènes du Fonds de dotation. Après les entreprises partenaires de l'ENAC, les anciens élèves et les étudiants eux-mêmes, au travers du Class Gift, ENVOL rejoint ainsi le cercle des donateurs, montrant la mobilisation de tout l'écosystème ENAC pour cette cause.

"La volonté de soutenir le programme de bourses internationales n’est pas un projet nouveau à la Junior, l’idée a émergé pendant le mandat 2019 et a mûri jusqu’en 2021 où nous avons finalement eu les moyens de la mettre en œuvre. Chaque année, nous nous efforçons de servir les étudiants de l’ENAC à travers notre activité principale en proposant des missions venant d’entreprises. Ce genre de projet permet de soutenir les élèves différemment, avec une initiative originale et à hauteur de notre objet social", souligne Benjamin Rivière, l'actuel Président de la Junior Entreprise. "Nous espérons que cette bourse leur permettra de suivre un projet à l’international qui leur tienne à cœur et qui soit enrichissant pour leurs études. Notre but est qu’ils puissent en profiter pour pouvoir élargir leurs horizons et vivre une expérience nouvelle et formatrice !", conclut-il.

Cette bourse, inédite à l'ENAC, permettra à leurs lauréats de recevoir 2 000€ et de mener à bien des projets de mobilité internationale - obligatoire dans le cursus ingénieur ENAC - qu'ils n'auraient pu envisager autrement.

"Nous sommes particulièrement heureux de ce partenariat pluriannuel avec la Junior entreprise de l'ENAC qui permettra d'enrichir encore le programme de bourses mis en œuvre depuis plusieurs années maintenant par le Fonds de dotation ENAC. Cette convention illustre parfaitement la vocation du Fonds à encourager les initiatives solidaires au sein de la communauté des élèves", se réjouit Jean-Noël Laval, Secrétaire du Fonds de dotation ENAC.

 Signature convention de mécénat ENVOL - Fonds de dotation ENAC

Benjamin Rivière, Président d'ENVOL JE (à gauche) et Jean-Noël Laval, Secrétaire du Fonds de dotation ENAC (à droite)

 

 

 

La Chaire ENAC – Groupe ADP – Sopra Steria Systèmes de drones a été retenue dans la catégorie intégration dans l'espace aérien de l'appel à manifestation d’intérêt international, lancé par Choose Paris Region, le Groupe ADP et le Groupe RATP pour la structuration d’une filière Mobilité Aérienne Urbaine.

Afin de réunir un écosystème autour de la mobilité aérienne urbaine en Île-de-France, le Groupe RATP, le Groupe ADP et Choose Paris Region ont lancé le 1er octobre 2020 un appel à manifestation d'intérêt international, avec le soutien de la Région Île-de-France. Cette initiative, dont l'ampleur est inédite en Europe, a permis de réunir 150 candidatures à travers 25 pays. Une trentaine de lauréats ont été choisis, dont la Chaire ENAC-Groupe ADP-Sopra Steria Systèmes de drones, afin de pouvoir réaliser dès juin 2021 des expérimentations sur la zone de test à l'aérodrome de Pontoise - Cormeilles-en-Vexin, inaugurée le 30 septembre 2020.

La Chaire mettra à profit des lauréats de l’appel son expertise, acquise depuis sa création en 2015, grâce au soutien de ses mécènes, en termes d’intégration des drones dans l’espace aérien. Les thématiques de travail de la Chaire s’appliquent intégralement à celles soulevées par l’appel à manifestation : notamment l'étude et la contribution aux efforts de règlementation, ainsi que la mise en place de concept d’opérations et analyses de risques visant à développer le vol de drones en aéroport, afin par exemple de proposer des outils complémentaires et à haute valeur ajoutée pour la maintenance des moyens de radionavigation. L'équipe de la Chaire a hâte de débuter ce projet passionnant, véritable laboratoire d’idées et de concepts, aux côtés des autres lauréats !

Selon Edward Arkwright, Directeur général exécutif du Groupe ADP : « le succès de cet appel à manifestation d'intérêt international témoigne d'une forte mobilisation autour de la structuration d'une filière mobilité aérienne en Île-de-France. Aux côtés de tous ces acteurs industriels, de l'enseignement et de la recherche, et grâce à l'implantation d'une zone de test inédite en Europe sur notre aérodrome de Pontoise, nous allons dorénavant pouvoir accélérer son développement. L'intégration de la zone de test au sein de l'aérodrome a fait l'objet d'un travail collaboratif avec les équipes de la DGAC. Le Groupe ADP souhaite aujourd'hui explorer et rendre possible tous les futurs de l'aviation, décarbonée et innovante. »

Plus d'informations à retrouver sur le site du Groupe ADP >>>