LA PROBLEMATIQUE DE L'OPTIMISATION

Les aéroports reçoivent actuellement beaucoup d'informations gérées manuellement, le plus souvent dans l'urgence. Cette façon de faire, certes pragmatique étant données les contraintes de temps réel, revient de fait à découper l'optimisation globale du fonctionnement de l'aéroport en une multitude de sous-problèmes résolus par essais et erreurs en prenant en compte qu'un sous-ensemble de l'information disponible et sans exploiter les liens de dépendance entre ces sous-problèmes.

 

L'optimisation globale du fonctionnement d'un aéroport met en jeu plusieurs décisions interdépendantes depuis l'organisation du roulage des appareils après atterrissage jusqu'à l'ordonnancement des décollages en passant par l'allocation des portes, l'optimisation de l'heure du push-back, l'ordonnancement d'éventuels dégivrages et l'allocation des pistes de décollage. De façon parallèle et liée, doivent être appréhendées l'optimisation du transfert des bagages et des passagers.

 

La chaire OFGA vise à améliorer les performances de la plate-forme aéroportuaire au moyen des méthodes scientifiques de la recherche opérationnelle et de l'optimisation. A cette fin, la chaire OFGA exploitera davantage les informations du CDM, de l'ATC et de l'AOC et intégrera l'ensemble des acteurs de la chaîne aérienne.

LES ATOUTS DE L'ENAC

Dans le cadre de la restructuration des activités de recherche de l'ENAC, la création d'un laboratoire de Mathématiques Appliquées, Informatique et Automatique pour l'Aérien (MAIAA) a fait naître une concentration d'experts en recherche opérationnelle. Ce laboratoire possède un fort potentiel, à même de mener des recherches innovantes et originales en relation avec les problématiques issues de la gestion du trafic aérien (ATM) et plus généralement du transport aérien.

Ce projet de chaire s'inscrit donc en toute cohérence avec les ambitions de développer la recherche et la dimension internationale de l'école, et viendrait également renforcer la synergie enseignement-recherche.

RESPONSABLE DE PROJET

Marcel Mongeau

enseignant-chercheur

groupe de recherche en optimisation (Laboratoire MAIAA de l’ENAC).