Eric François, Ingénieur ENAC 80, Directeur des Risques Entreprises, Secteur Public et Institutions de La Banque Postale, succède à Jack Barbieux à la présidence du Fonds de dotation.

Pouvez-vous nous dire un mot sur votre parcours ?

Ingénieur ENAC diplômé en 1980, mon parcours se caractérise par une passion pour l’aéronautique conjuguée à un fort intérêt pour la finance. Cela s’est traduit par une carrière de banquier, d’abord en financement d’avions, puis plus généralement en crédit aux entreprises.

Pourquoi avoir accepté la présidence du Fonds de dotation ENAC ?

Tout d'abord, c’est pour moi un grand honneur de succéder à Jack Barbieux en tant que Président du Fonds de dotation ENAC, dont je suis Administrateur depuis 2016. J’ai pu, à ce titre, constater les succès rencontrés par la structure dans tous ses axes de développement. J’aurai à cœur de m’inscrire, avec l’équipe du Fonds de dotation, dans la ligne suivie jusqu’ici, et de développer son action.

Quelles seront les grandes orientations que vous souhaitez porter pour le Fonds de dotation ?

Le Fonds de dotation de l'ENAC est au service du développement de l'école et représente un complément précieux en termes de ressources financières, afin d’impulser et de porter de nouveaux projets. Il doit autant servir à son rayonnement en France et à l'international qu'à accroître sa capacité à être un acteur majeur de la recherche et de l'innovation. Il doit également soutenir l’ENAC dans le développement d’une politique sociétale ambitieuse. Il doit enfin lui permettre d’élargir et de dynamiser ses réseaux.

Il y a dans ces domaines un besoin croissant, c’est pourquoi nous venons de renforcer l’équipe avec un Responsable de projets qui sera chargé de coordonner les projets du Fonds de dotation financés par nos mécènes.

Une orientation forte que je souhaite porter et que je pense essentielle pour l’ENAC, c’est le travail de proximité avec ses alumni : le Fonds de dotation doit leur permettre de s'impliquer directement dans le développement et l'accompagnement des projets portés par l'établissement.

A titre personnel, que vous a apporté l’ENAC dans votre carrière, et que vous apporte-t-elle aujourd’hui ?

Au-delà des compétences techniques et managériales, l’ENAC m’a appris quelque chose d’essentiel au niveau professionnel : savoir conjuguer vision à long terme et capacité à s’adapter aux évènements.

Elle a également été une formidable école de la vie : elle m’a transmis beaucoup de connaissances, elle m’a donné la soif d’apprendre mais également de profiter pleinement de l’instant présent. Bref, à concilier réussite professionnelle et épanouissement personnel. Enfin elle m'a donné accès à un réseau professionnel qui m’a été très utile tout au long de ma carrière.

Un message pour les donateurs du Fonds de dotation ?

Je souhaite remercier vivement les mécènes et donateurs de leur action à nos côtés. Ensemble, nous faisons émerger les talents de demain, nous leur transmettons des savoirs, des compétences, mais aussi des valeurs fortes. Nous soutenons l’innovation et la recherche, afin d’inventer le ciel de demain. Nous contribuons, enfin, au rayonnement de l’ENAC, à son implication dans les grandes questions sociétales qui la concernent.

En un mot, nous portons haut l’ambition de faire de notre école l’une des meilleures - si ce n’est la meilleure - école aéronautique au monde.

Agir aux côtés du Fonds de dotation, c’est embarquer pour une belle aventure.

Je souhaite inviter les entreprises partenaires, les anciens élèves mais également toute personne sensible à l’action de notre école à écrire avec nous son avenir.

La Chaire Systèmes de drones, portée par l’ENAC au travers de son Fonds de dotation, renforce sa visibilité et le spectre de sa recherche avec l’arrivée du Groupe ADP, qui rejoint les mécènes historiques de la Chaire : Ineo Energy & Systems et Safran Electronics & Defense.


Edward Arkwright, Directeur Général exécutif de Groupe ADP, en charge du développement, de l'ingénierie, et de la transformation, Marc Houalla, Directeur de l’ENAC et Jack Barbieux, Président du Fonds de dotation ENAC ont signé le 27 avril 2017 une convention de mécénat relative à la Chaire désormais intitulée la Chaire ENGIE Ineo – Groupe ADP – SAFRAN  Systèmes de drones.

« C'est afin d'assurer une parfaite intégration des drones avec les activités aéroportuaires et développer de nouveaux cas d'usages que le Groupe ADP a choisi de rejoindre la Chaire ENGIE Ineo - Groupe ADP -SAFRAN  Systèmes de drones portée par l'ENAC. » Edward Arkwright, Groupe ADP.

Dans le cadre de sa démarche ambitieuse "Innovation Hub", le Groupe ADP, en tant que gestionnaire d'infrastructures complexes, étudie et expérimente l’intégration de drones dans ses missions d'inspection et de calibration d'équipements aéronautiques.

L'usage de drones en milieu aéroportuaire pourra permettre la récupération et le traitement de données de haute qualité ciblées sur des besoins particuliers. Par ailleurs les drones sont une source d'économie et d'efficacité opérationnelle.

 
Ce nouveau partenaire permettra à la Chaire d’accroitre les moyens mis en œuvre, ainsi que son périmètre d’action et d’expertise. A court-terme, le recrutement d’un ingénieur de recherche qui viendra consolider l’équipe de chercheurs dédiés à la Chaire est en cours.


Pour plus d’information sur la chaire cliquez ici.

 

Le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS) apporte son soutien à l'ENAC via son Fonds de dotation dans le cadre du Programme de bourses internationales. Cette action s'inscrit dans l'axe sociétal du Fonds. Elle se compose de deux types de bourses :

  • Les bourses export sont des bourses sociales destinées à favoriser le départ à l'étranger d'étudiants de l'ENAC méritants
  • Les bourses import, une nouveauté pour cette année, sont des bourses d'excellences destinées à attirer les meilleurs étudiants internationaux dans les formations ENAC

Marwan Lahoud - Président du GIFAS, Marc Houalla - Directeur de l'ENAC, et Jack Barbieux - Président du Fonds de dotation ENAC, ont signé récemment une convention de mécénat en ce sens.

Ce nouveau dispositif mis en place participe au renforcement du rayonnement international des formations aéronautiques françaises d'excellence. Grâce au soutien financier du GIFAS, ce sont 20 à 30 lauréats étrangers qui pourront s'inscrire dans de bien meilleures conditions au sein d'un Master, Mastère spécialisé ou encore dans le cursus Ingénieur ENAC. Le montant maximum d'une bourse import délivrée à un lauréat s'élève à 6000€. Ce don majeur va renforcer le programme de bourses export notamment en termes de nombre de bourses délivrées, lesquelles s’échelonneront de 1 500 € à 8 500 €. 

Notre nouveau mécène fera partie du jury lors des comités de sélection des candidats au programme de bourses internationales. Pour plus d'information sur les bourses et ses critères de sélection des candidats cliquez-ici .

Grâce à ce soutien, le GIFAS intègre le Cercle Or des entreprises et institutions mécènes du Fonds ENAC.